Exposition « Usage et propriété de l’étang de Gattemare » – 23 au 28 mai 2024 – Gatteville-le-Phare

Quand rouissage, droits féodaux et santé publique s’emmêlent….

S’il est aujourd’hui avant tout un sanctuaire écologique, l’étang de Gattemare a surtout été vu par le passé comme une précieuse ressource économique à travers la pêche, la chasse et d’autres activités comme le rouissage du lin ou du chanvre. Ces usages ont été âprement disputés, particulièrement lors d’une série de procès entre 1781 et 1842.

En 1781, le baron Hook de Gatteville refuse au prieur-curé Lecouturier de Saint-James le droit de rouir ses lins à Gattemare. C’est l’étincelle qui oblige pendant 60 ans les seigneurs Hook de Gatteville et Jallot de Beaumont, de Gouberville, à défendre leur propriété contestée par les habitants des deux communes.

L’exposition raconte la genèse de ces procès et leurs rebondissements aussi inattendus qu’extrêmes, tout comme les conditions politiques de cette période qui voit passer Révolution, Empire et Restaurations. C’est aussi l’occasion de dépeindre des personnages marquants de la vie locale et l’importance de la culture du lin et du chanvre.

A la sortie, chacun pourra donner son avis : le rouissage à Gattemare et Crabet est-il à l’origine de la mortalité des années 1826-1828 à Gatteville ?